Toutes les étapes de pose de moquette par un professionnel

Dans notre article sur Comment poser une moquette, voyons ensemble étape par étape à respecter.
Même si poser une moquette au sol ou une moquette murale semble à la portée d’un bricoleur du dimanche, ou en tout cas ne demande pas de compétences professionnelles. Il est néanmoins primordial d’être rigoureux afin d’obtenir le meilleur résultat possible. Cependant, si vous avez pour projet d’installer votre moquette sur un escalier ou encore un tapis d’escalier, cela vous demandera sûrement un plus de temps et de patience.

Pour commencer, il vous faut savoir que la pose d’une moquette requiert non seulement l’utilisation d’une colle moquette, mais aussi un sol souple, nettoyer et plat. De façon à ce qu’aucune impureté ne vienne perturber le collage de votre moquette. La moquette ne supporte, en effet, pas vraiment les défauts que l’on pourrait trouver en surface. Dans le cas contraire, et si vous posez votre moquette sur un sol irrégulier, elle aura tendance, avec le temps, à faire apparaître tous les défauts. Sans oublier l’usure accélérée de la moquette et une tenue beaucoup moins efficace.

Vous aurez le choix entre deux types de pose pour votre moquette, qui vont être la pose collée et la pose libre. Ces deux techniques particulières à la moquette, vous garantissent des avantages, mais également des inconvénients à ne pas négliger. Commençons par la méthode de collage, qui pourra se faire aux doubles-faces pour la pose libre, et a la colle moquette pour la pose collée (une logique implacable s’il en est). Concernant la pose libre on observe essentiellement une pose rapide et réversible, dans le sens ou vous pourrez à votre guise retirer le revêtement et la changer de position.

Pour la pose collée, le principal avantage sera bien évidemment sa résistance, sa parfaite tenue, mais aussi la possibilité de la collée sur tout type de sol, en utilisant évidemment un type de col adapté à chaque opération. Passons maintenant aux choses sérieuses, et aux raisons qui vont sûrement faire pencher la balance en la faveur d’une pose particulière. À commencer par la pose libre qui autorise par ces doubles-faces le fait que votre moquette peut ne pas tenir sur son emplacement au fil du temps, mais peut également se décoller au niveau des portes et des joints entre les lés.

Pour la posé collée on assiste à des inconvénients très différents puisque ce style de pose présente tout de même des difficultés pour un non professionnel, mais aussi un coût élevé en ce qui concernant les différentes colles du marché.

Passons maintenant à l’aspect technique d’une moquette (oui, car il y en a), qui peut paraître désuet, mais qui est en fait très important. À ne pas oublier que la moquette dispose d’un sens de pose, dont les poils qui vont se coucher d’un côté en particulier. Il est également recommandé de disposer votre moquette de façon à ce que les poils soient orientés dans le sens de la fenêtre.

Afin que la pose de votre moquette se fasse le plus rapidement possible, le professionnel devra non seulement utiliser ses techniques particulières, mais également quelques outils, comme : une spatule crantée, un Maroufleur, un cutter, un Araseur, un maillet, notre fameuse colle moquette et enfin une barre de seuil.

Sur le même sujet

Choisir sa moquette, conseils et astuces

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter